Lastman s’expose au Quartier Jeunesse

Couronné en  2015 par le Prix de la série lors du 42ème festival de la BD d’Angoulême, Lastman, nous fait partager les aventures du jeune Adrian Velba. Gamin heureux, vivant avec sa mère et passionné d’arts martiaux. Le garçon boucle son entrainement en vue du grand tournoi à venir et voit hélas ses efforts presque réduits à néant lorsque son partenaire lui fait faux bond au dernier moment. En effet, sans lui, pas d’inscription possible… Alors que tout espoir semble perdu,  Richard Aldana, un grand gaillard au passé mystérieux, débarque en ville. Abandonné lui aussi par son binôme habituel, il propose à notre jeune héros de s’inscrire en sa compagnie…

Un pitch shônen a priori standard donc. Les spécialistes du genre vous diront même probablement qu’il s’agit de nekketsu à l’instar de Naruto, de One Piece ou de Dragon-Ball. Mais, et ce n’est pas un petit mais, si Lastman ne renie en rien cette forte filiation nipponne, c’est aussi une bande dessinée française. On y trouve de l’humour, de la poésie, et des moments simples, presque insignifiants, mais mis en scène de façon purement magistrale. Pour obtenir  un résultat optimal, dans les délais infernaux qu’ils s’imposent (20 planches par semaine), les trois papas de cette bd pas comme les autres ont mis en place une organisation du travail tayloriste redoutable : Bastien Vivès définit les lignes principales du scénario, puis celui-ci est développé en collégiale par les 3 co-auteurs. Coté dessin, Balak découpe l’action et organise le récit sous forme de storyboard sans fioriture, avant de redonner la main à  Michaël Sanlaville et à Bastien Vivès qui produisent la version finale.

Dans le cadre de l’édition 2016, le festival d’Angoulême mettra à l’honneur le travail exceptionnel du trio en consacrant les espaces d’exposition du Quartier jeunesse au «Lastman : universe». Les visiteurs y auront notamment droit à 2 exclusivités : Les présentations en avant-première du jeu vidéo Lastfight, inspiré de la série, et La diffusion du pilote de la série animée qui sera diffusée quelques mois plus tard sur France télévision.